Docker ou Machines virtuelles ?

L’importance de la SEO
20 novembre 2020
Vous avez dit Nativescript ?
19 décembre 2020

Docker ou Machines virtuelles ?

Dans cet article nous vous expliquons les différences entre l'utilisation de Docker ou de Machines virtuelles.

Une VM (machine virtuelle) est un environnement de système d’exploitation ou d’application installé sur logiciel. Cela permet à l’utilisateur d’être comme sur une machine physique, avec plusieurs avantages.

Il est possible de lancer plusieurs environnements d’OS (Operating System / Système d'exploitation) sur la même machine, en les isolant les uns des autres. De même, la virtualisation va permettre à l’entreprise de diminuer ses coûts au sein d’une entreprise en diminuant le nombre de machines physiques.

Cependant, les machines virtuelles requièrent beaucoup d’espace et de puissance de calcul, pour remédier à ce problème, de nombreuses firmes se tournent vers les containers, et par extension vers Docker.

Tout d’abord un container est un ensemble de processus léger et indépendant qui regroupe tous les fichiers nécessaires à l’exécution des processus, ils sont assez proches des VM mais se différencient car les containers ont un système de virtualisation d’exploitation, mais aussi les containers partagent le système d’exploitation d’hôte c’est pour cela qu’il nécessite moins d’espace de mémoire et qu’il est donc plus léger.

Machines virtuelles Conteneurs
Très lourd. Léger.
Performance limitée. Performance native.
Chaque machine virtuelle fonctionne dans son propre système d’exploitation. Tous les conteneurs partagent le système d’exploitation hôte.
Virtualisation au niveau matériel. Virtualisation du système d’exploitation.
Temps de démarrage en minutes. Temps de démarrage en millisecondes.
Alloue la mémoire requise. Nécessite moins d’espace mémoire.
Entièrement isolé et donc plus sûr.

Isolation au niveau du processus, peut-être moins sécurisée mais très performant.